Thèse & financements

Il existe différents types de financements pendant la thèse, que la thèse soit financée ou non-financée.

Bourses, prix, subventions pour un terrain de recherche, financement pour la mobilité internationale, provenant de l’Université, de l’École Doctorale, de fondations, d’universités étrangères, etc.

Nous recensons ci-dessous les sources de financements dont nous avons connaissance, ainsi que des sites ressources.

Les dossiers sont propres à chaque type de financements. Cependant, ils ont de nombreuses similitudes et doivent généralement contenir :

  • Un projet de thèse, dont la longueur diffère en fonction des dossiers. Ce projet de thèse comporte, en principe, un état de l’art, la présentation de votre travail de thèse (déjà fait + à venir), un échéancier/calendrier, une bibliographie
  • Un CV
  • Une lettre de motivation, qui doit justifier le séjour dans le pays d’accueil
  • Un courrier du/de la chercheur·se qui vous accueil
  • Un courrier du/de la directeur·trice de thèse et du/de la directeur·trice du laboratoire
  • (parfois : des pages rédigées de la thèse)

Les dossiers peuvent être à rendre en anglais et/ou dans la langue du pays d’accueil.

Certains financements peuvent impliquer de rendre compte des activités effectuées pendant le séjour.

  • Financements « longs » 

Bourses :

  • Bourse d’un an de la Fondation Thiers. Conditions : être agrégé·e, avoir moins de 30 ans, être au moins en deuxième année. On peut candidater que deux fois. Candidatures entre juin et octobre pour l’année universitaire suivante. Informations.
  • Prix jeune chercheur de la Fondation des Treilles. Les prix sont de plusieurs montants. Lorsqu’on candidate, on ne sait pas combien de prix seront attribués, ni de quels montants. Candidature : en novembre, pour l’année suivante. Informations.

Contrats de travail :

  • Financements « courts » : séjours de recherches, terrains de recherche

La première étape pour monter un dossier de demande de financements pour un séjour de recherche à l’étranger, est de trouver un·e chercheur·se qui accepte de vous accueillir officiellement et qui devra remplir des éléments du dossier.

  • IDEX : finance des séjours de recherches à l’étranger, 1 à 3 mois.
  • Bourse de mobilité internationale de l’Ecole Doctorale LLSH. Condition : à partir de la deuxième année de thèse, non-renouvelable, dossier à rendre en septembre. Thèses financées non prioritaires. 1000€. Informations.
  • Subvention pour recherches de terrains de l’Ecole Doctorale LLSH, en France ou à l’étranger : à partir de la deuxième année de thèse, renouvelable les autres années, dossier à rendre en septembre. Thèses financées non prioritaires. 300€. Informations.

Financements par pays/universités :

  • Les Écoles Françaises à l’Etranger (EFE) : Athènes, Rome, Madrid, Le Caire, et beaucoup d’autres (Paris). Séjour de 15 jours à 1 mois.
  • Avec les États-Unis : Bourses Chateaubriand. Séjour de 4 à 9 mois aux USA. S’inclure dans un projet local USA. Candidatures avant janvier pour l’année universitaire suivante. Informations.
  • Avec les États-Unis : Bourses Fulbright, jusqu’à 15 bourses d’une durée de 4 à 12 mois. Informations.
  • Avec l’Allemagne : le DAAD. Séjour courts ou longs de 1 à 6 ou de 7 à 12 mois (il existe un financement pour chacun de ces deux types de séjours) Informations.
  • Avec les Pays-Bas : les Bourses Éole du Réseau franco-néerlandais. Financement de 500 à 1000€. Informations.
  • Etc.

Sites ressources, présentant d’autres financements :

Programme à connaître : PAUSE – Programme national d’Accueil en Urgence des Scientifiques en Exil. Informations.

  • Financements d’après thèse
  • IDEX, « aide à la mobilité sortante ».

Après la soutenance, pensez à valoriser votre thèse en candidatant à différents prix de thèse.

  • Exemple : Prix Joliot-Curie en « sciences et technologie » pour les femmes, mais assez flou pour comprendre si en SHS on peut être concernée. Informations.

Nos conseils

  • Ayez toujours un projet de recherche à jour ‘sous le coude’, que vous pourrez modifier pour vos candidatures, mais aussi pour gagner du temps lors de votre réinscription auprès de l’ED, etc
  • N’hésitez pas à lire des CV des chercheur·se·s de vos disciplines, vous y découvrirez peut-être des bourses et sources de financements auxquels vous pourrez postuler.
  • Utilisez votre réseau amical et professionnel pour connaître les différents financements existants, et pour avoir des retours d’expérience.
  • Pour les dossiers en langue étrangère, faites-vous relire autant que possible.
  • Sollicitez vos directeur·trice·s de thèse pour avoir des informations, des conseils et des relectures.
  • Pour trouver un·e chercheur·se d’accueil dans une université étrangère, n’hésitez pas à profiter de rencontres en colloque et des connaissances de vos DR.


Citer ce billet
Anaïs Tillier (2021, 15 janvier). Thèse & financements. ARTS, SAVOIRS, INDISCIPLINES. Consulté le 15 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/nv2w