« Les héros hybrides à travers Hollywood : interroger notre humanité ? », Pierre Bas

Résumé 

Les films mettant en scène des personnages hybrides (monstres, super-héros, ou extra-terrestres) sont récurrents à Hollywood. Toutes ces créatures renvoient d’abord au spectateur l’image de l’altérité mais elles conduisent paradoxalement le spectateur à s’interroger sur ce qui constitue l’humanité : le monstre, la créature étrange, ce sont parfois les individus que l’on croyait « normaux ». Les personnages hybrides touchent le spectateur par leur désir de normalité et leur espoir d’une (impossible ?) appartenance à la communauté humaine. Leur dualité est aussi la nôtre. Ils expriment une fantasmagorie hollywoodienne qui vise à renforcer notre humanisme en dépassant notre humano-centrisme.

Mots-clés

Hollywood ; monstre ; super-héros ; extra-terrestres ; humanité

Texte intégral

Notice bio-bibliographique

Pierre Bas est post-doctorant à l’UMR THALIM, au CNRS, où il poursuit ses recherches sur la narration dans le cinéma hollywoodien. Il a soutenu sa thèse sur « Les Interrelations entre le monde du réel et le monde du fantasme dans le classicisme hollywoodien », sous la direction de Jean-Loup Bourget et Anne-Françoise Benhamou, en novembre 2018. 

Il est l’auteur d’un ouvrage, Je vous trouve très conformiste, édité par Vendémiaire en 2012 et réédité en poche, en 2014, sous le titre Panorama impertinent du cinéma français. Il a également co-écrit le scénario de « Filmus », de Clément Safra, sélectionné au festival de Locarno en 2017.