« Le Persiles et ses éditions illustrées. Rapports texte/image et esthétique de l’hybridité dans Visiones del Persiles de Felipe Alarcón Echenique », Gislain Arnaud Essome Lele

Résumé 

S’adossant à la théorie néo-structuraliste de Roland Barthes et aux concepts de territoires liés à la philosophie poststructuraliste de Deleuze et Guattari, la présente communication met en scène les dialogues entre l’hypotexte du Persiles et les illustrations contemporaines de l’hispano-cubain Felipe Alarcón Echenique. Il est établi que les deux territoires sémiotiques – textes/images – communiquent, l’un reprenant l’autre et parfois le dépassant. Au même titre que la diégèse textuelle, les illustrations d’Echenique sont parfois des récits iconographiques qui reprennent l’histoire du roman. L’artiste raconte alors l’histoire sans utiliser de mots mais en employant des procédés et des techniques plastiques. Cependant, il la personnalise en peignant des motifs liés à sa biculturalité et à son idéologie socio-religieuse. Le lecteur-spectateur est constamment piégé dans l’entrelacs d’un va-et-vient identitaire, qui provoque de constantes déterritorialisations et reterritorialisations mais aussi un tout à multiples entrées.

Mots-clés

hybridité ; dialogues ; texte et image ; territoires ; intermédialité 

Texte intégral

Notice bio-bibliographique

Gislain Arnaud Essome Lele est enseignant certifié d’espagnol et docteur en Études hispaniques. Il a soutenu sa thèse, menée en cotutelle internationale entre les universités de Jean Monet Saint-Étienne (France) et Maroua (Cameroun) et intitulée « Le texte et ses illustrations. Dialogues intersémiotiques et interculturels : les cas du Persiles et du Quichotte en Europe et en Afrique (XXe et XXIe siècles) » . Il est co-auteur de publications scientifiques sur la glottodidactique (« Enseñanza/aprendizaje del español/LE en la secundaria camerunesa desde una estrategia glotodidáctica endógena para el desarrollo de la competencia »,  in  Revista de Educación, 2019, no 17, pp. 187-202), la linguistique (« Límites y retos de la enseñanza de la lingüística en las universidades de Camerún », Caso de la Escuela Normal Superior de Maroua, Editorial Académica Española, 2019) et d’un recueil de poèmes (Fronteras, balas y lágrimas. Poemario por la paz, la libertad y la posteridad, Yaoundé, Proximité, 2019). Il a été lauréat d’une bourse IDEXLYON en 2020.